Le village d’a coté

Les périgrinations

de Bernard Kropps

« Le village d’à côté » – Steenwerck

> ALLER VOIR Le blog du Village d’à coté

Spectacle  au musée de la vie rurale de Steenwerck…

Extrait 1 : Kropp et ses études statistiques

Extrait 2 : Le choix du conseil municipal

 

Extrait 3 : Le conseil

…La malediction des chapelles de Laventie
 

et si vous voulez poursuivre la route …c’est ici  et  

M. Kropps : l’utopie en marche…

c’était dimanche au musée de la vie rurale

BY7YqPRjAYeOS7iXSXltY40bUY8

M. Kropps : l’utopie en marche par la Cie Gravitation

v4NIlfrg48tSE3PP-7eMHvt0x2E

  le thème du canevas…

« Ce spectacle consiste en la 18ème réunion d’un collectif qui s’apprête à vivre et travailler ensemble. Bernard Kropps en est l’initiateur. C’est un patron philanthrope très inspiré par le Familistère de Godin et le Phalanstère de Fourier. Il souhaite que le collectif se positionne sur la question épineuse de la distribution de l’espace entre appartements individuels et espaces collectifs. Le sujet principal est évidemment le vivre ensemble, traité avec beaucoup de second degré. Le public n’hésite pas à participer au débat et c’est pourquoi le spectacle est écrit comme un canevas laissant de grandes libertés d’improvisations….. « 

Comme d’habitude avec la Cie Gravitation nous sommes beaucoup amusés dans ce joyeux bazar !

 

Un Petit mot sur la distribution


Metteur en scène : JEAN-CHARLES THOMAS

Bernard Kropps, il a pour rôle de reformuler les questions et propositions des spectateurs. Plus il y a de collectif plus il est heureux : MAX BOUVARD

Françoise pour qui le principe de vie en collectivité est un sacerdoce. Elle prône la nudité, la transparence, l’égalité et bien sûr l’amour libre : OLIVIA DAVID THOMAS

Gilbert. Un peu revenu des belles idées de 68, il prône un réalisme social et économique, proche de celui de la CFDT. Il ne croit au collectif que dans une certaine mesure : FABIEN THOMAS

Florent, lui, pond des gosses à tout va. Il a besoin d’espace mais part du principe que tout appartient à tous, sa marmaille y compris : FLORENT BLANCHOT

Caroline pour qui le juste milieu est une forme de consensus permettant d’éviter tout conflit. Elle cherche à se faire aimer et apprécier de Kropps : NATALIA WOLKOWINSKI

 

 

 

« sur le fil »

Mercredi 13 octobre « sur le fil » par la compagnie Gravitation avec l’aide du FLIP pays coeur de Flandre

DSCN4365

Mercredi 13 octobre « sur le fil » par la compagnie Gravitation avec l’aide du FLIP pays coeur de Flandre

Tous les tapis et chaises étaient occupés…. Une cent cinquantaine de petits et grands se sont bien éclatés…..

Nous avons accueilli Olivia et Natalia pour 2 spectacles….un le matin pour les plus petits et un l’après-midi pour les plus grands….

 

 

 » J’ai toujours été surpris par les vedettes qui se consacrent à une carrière visant les plus jeunes. Je ne vois pas la richesse artistique à entreprendre pareille fonction. D’ailleurs les rares que j’ai pu voir avant ce jour béni du 13 Octobre 2010 à la Croix du bac, les autres (sponsorisés par le jugement enthousiaste de bécasses mères de familles ou via un partenariat fraternel avec l’éducation nationale) auraient pu concourir au suicide collectif de nos enfants dégoûtés que l’avenir se résume à une chanson sur « les pains au chocolat » ou « le câlin de maman » pièce de théâtre en 3 actes !

Je peux remercier mes enfants de m’avoir tanné pour voir ce spectacle qui s’intitule «Sur le Fil ». Etant solidaire d’elles seules dans la vie, je les ai accompagnées en imaginant les installer aux meilleures places, me faufiler vers l’arrière et profiter de mon amitié avec mes cigarettes pour faire dérouler le temps. Il faudra un jour leur passer le bonjour car je n’ai pas bougé de ma place pour m’en griller une.

Captivé par le brio des 2 actrices à prendre une salle composée d’enfants et d’accompagnants (en distillant par différentes méthodes plusieurs histoires manuscrites et en les rendant vivantes pour tous)  je suis sorti ravi  d’avoir vu dans un tempo parfait pour leurs attentions (et la mienne) mes 2 nénettes avec la banane du début à la fin. Je crois même que sans me brûler j’ai du rire plusieurs fois.

Spectacle intelligent, drôle, émouvant, cassant les barrières entre les grands et les petits pour installer une anarchie maîtrisée (à la manière de « fais pas ci, fais pas ça » de Dutronc ou du travail de Goscinny avec « Le petit Nicolas »), les 2 actrices ont sélectionné des  histoires tendres ou (et) caustiques sans tomber dans la facilité. L’interaction didactique entre elles et leur jeune public montre bien qu’il est plus agréable « de savoir »  en rigolant que « d’apprendre » en s’emmerdant. La pédagogie de la compagnie Gravitation serait-elle la solution au marasme ambiant et à la création d’adultes épanouis ? Je réponds à ce referendum : « oui » pour 3 ! « 

P.

 

compagnie-gravitation-sur-l

Sur le fil sont accrochés les habits en train de sécher, chemisette à fleur, robe à pois, chaussettes dépareillées…. Sur le tapis une table basse, un harmonica, deux tabourets,

Sur un fauteuil un accordéon et un napperon .Et au milieu de ce chez-soi, Olivia et Natalia..On vous embarque sur le fil de nos histoires, de nos petites chansons, qui parlent de nous, de vous et de Toto Caramel…

img_4775

 

Les livres abordés…

– moi je déteste maman adore / Elisabeth Brami / seuil jeunesse

– moi j’adore , maman déteste  /Elisabeth Brami / seuil jeunesse

– Je veux des pâtes / Stéphanie Blake / Ecole des loisirs

– c’est moi le plus fort / Mario Ramos  / Ecole des loisirs

– Pourquôôââ / Voutch / collection tête de lard

– savoir vivre / Yann Fastier / Atelier du poisson soluble

– Pressé, pressée / Bernard Friot

– La grosse pomme et autres contes de gourmandise / Alain Gaussel / Syros jeunesse

crash test : Le village d’à côté…

(crash test : nom masculin singulier, test de résistance au choc d’un produit manufacturé)

Musée de la vie rurale de Steenwerck le dimanche 24 janvier 2010 à 16h

Max Bouvard (Compagnie Gravitation) revient….

max bouvard village d'à côté
Certains d’entre vous avaient beaucoup apprécié le spectacle joué dans la grange et proposé par la Médiathèque Départementale du Nord  » Transports étrangers ».

On attendait une soixantaine de personnes, ils étaient 110 à venir découvrir et (participer) au spectacle  » le village d’à côté » proposé par la compagnie Gravitation

village d'à côté 4

Max Bouvard alias Kropps a réussi de main de maître à radiographier de façon humoristique le village choisi  » Le Doulieu » et à faire l’analyse sociologique de la salle afin de constituer un conseil municipal de substitution  pour démêler le différend qui opposait les habitants…..
Accouchement au forceps, mais le bébé était bien beau…..
JP

Jean Charles Thomas et Antoine Danis (en rouge et de dos) de la compagnie Gravitation

jean charles thomas village d'à côté
article paru dans la  Voix du Nord

Transports étrangers par la Cie Gravitation…

Dimanche 11 octobre 2009  – 16h   –  Musée de la Vie Rurale de Steenwerck

Spectacle offert par la Médiathèque Départementale du Nord / gratuit

compagnie gravitation

 

avec Max Bouvard, Martin Lardé et Natalia Wolkowinski – œil extérieur: Jean Charles Thomas

2 comédiens et un musicien vous feront voyager avec humour à travers l’Europe.

La soirée démarre dans un aéroport.

Les spectateurs choisissent leurs destinations en jetant des fléchettes sur une mappemonde. Ils sont ensuite pris en charge par les stewards qui leur donnent des consignes avant l’embarquement, en fonction de leur destination…

« La compagnie Gravitation existe depuis 1994. Elle s’est bâtie sur l’idée que la culture ne doit pas appartenir qu’à une poignée de spécialistes. Pour cette raison, nos spectacles ont rarement été conçu pour jouer dans des salles de théâtre, mais bien plutôt pour aller à la rencontre de publics les plus éloignés de la chose culturelle telle que nous la pratiquons. On sait, tout le monde le dit, mais nous on le fait. »