11 novembre… la cloche a sonné …

et voici son histoire…

la-clocheAngèle Henriette est mon nom, 1000 livres est mon poids.

Je remplace mes sœurs disparues lors de l’incendie de l’église par les allemands, le 15 octobre 1914.

Baptisée en l’an 1922 sous le pontificat de Benoît XV heureusement régnant ,par Hector Raphaël Quillet, évèque de Lille, ayant pour archidiacre des Flandres Charles Jourdin vicaire général, l’Abbé Floris Brouillard pasteur de la Croix du bac, Henri Charlet, Emile Cardon, Augustin barbry, Marcel Barbry conseillers paroissiaux

J’ai pour parrain Henri Charlet et pour marraine Madame Emile Barbry née Angèle barbry.

Je chante les louanges de Dieu et de la Benigne Dame des Sept Douleurs.

Je pleure les disparus.

Ma voix est celle de la prière des paroissiens de la Croix du Bac, n’y soyez pas sourds.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s